TEMOIGNAGE DE LUC


Introduction 

Salut à tous !

Je tiens tout d'abord à vous remercier pour la présence de chacun de vous parmi nous. Je m'excuse auprès de ceux qui entendront mon témoignage et ma vie antérieure seulement maintenant. Peut-être vous posez-vous la question de pourquoi je me fais baptisés. Eh ben tout simplement pour obéir à un commandement venu de Dieu mais aussi pour témoigner publiquement de ce que Jésus a fait dans ma vie.

Aujourd'hui je vais vous expliquer ma rencontre avec Jésus-Christ

Ma vie avant de rencontrer Jésus-Christ

Points positifs :

Je m'appelle Luc, j'ai 18 ans. Je suis fils de Mr Michel Viguier le pasteur. Je suis français/canadien et américain. Etant fils de pasteur je fus éduqué selon la Bible ce qui impliquait la lecture de la Bible et les prières en famille.

J'ai toujours cru que la Bible était la Parole de Dieu et que Jésus était Dieu fait homme venu mourir sur la croix pour les péchés de l'humanité. La Bible ne dit-elle pas en jean 17 :17 :   «  Ta Parole est la vérité  ». J'ai vu aussi beaucoup de choses surnaturelles qui m'empêchaient de ne pas croire en Dieu (l'immensité de la création, les témoignages de ce que Dieu avait fait dans les vies...). Je disais donc autour de moi que j'étais chrétien et fils de pasteur. J'ai toujours aimé aller à l'Eglise car là se réunissaient des gens avec un amour tel qu'il n'en existait pas ailleurs. Même si je trouvais cela difficile de devoir sauter des matches de foot et de devoir toujours bien m'habiller. Dieu pour moi était le Tout Puissant qui rendait les chrétiens autour de moi heureux. Par contre, j'avais très peur de l'enfer car je savais qui si je mourrais j'allais y aller.

Points négatifs

J'avais dans mon cur un vide intérieur que je voulais combler. Ma vie n'avait aucun but, ni aucun sens. Je ne savais pas pourquoi je devais me lever le matin. Je n'avais aucune ambition. J'ai redoublé 2 classes : la 3 e et la 2 nd par manque d'équilibre et de persévérance dans le travail. La Bible ne dit-elle pas :  « Telle voie parait droite à un homme mais son issue c'est la voie de la mort ». Prov.14 :12. Je ne savais pas pourquoi je devais travailler. En fait, j'étais paresseux. Je recherchais avant tout la joie de vivre. Cette joie j'ai tenté de l'avoir en utilisant la fête, la cigarette et même le shit. Ce qui m'a rendu dépendant au shit pendant 1 période de 8 mois. J'aimais être bien vu des autres et je faisais de la musculation pour me faire respecter. Mais tout cela n'était qu'éphémère, je recherchais la vraie joie et la vraie paix intérieure.

Touché par ce désespoir toujours croissant dans ma vie, et n'arrivant toujours pas à trouver la solution à mon malheur. J'ai fait une chose dont je ne suis pas fier. Lors d'une fête après avoir prit beaucoup de drogues et d'alcools, j'ai décidé de mettre fin à mes jours. Mais grâce à Dieu un ami m'en a empêché. Tout cela parce que je refusais d'admettre mon besoin de spiritualité, je recherchais une solution à mon existence de toutes sortes de manières, mais j'avais omit la plus importante.

Je voulais être heureux tout en étant séparé de Dieu et cela m'a conduit à 1 échec. Je me suis rebellé contre mes parents et contre Dieu.

Cela me fait penser au passage en Romains 3 :10-12 qui dit : « Il n'y a point de juste, Pas même un seul ; Nul n'est intelligent, Nul ne cherche Dieu ; Tous sont égarés, tous sont pervertis ; Il n'en est aucun qui fasse le bien, Pas même un seul ».

Ma rencontre avec Jésus-Christ

Un ami du Québec : Sébastien, est venu nous rendre visite l'année dernière. Il m'a parlé d'un camp chrétien au Québec. Bien que mon souhait depuis 10 ans était de revoir la Belle Province, je m'y suis opposé parce que c'était chrétien.

Mais je ne sais pourquoi, 1 semaine avant mon départ, j'ai pris la décision de partir, poussé par quelque chose d'invisible. A ce moment là, je sais que beaucoup de gens priaient pour moi. Arrivé au camp, je vis les chrétiens de mon âge avoir 1 joie profonde. Ils arrivaient même à danser et à chanter en faisant la vaisselle. C'était incroyable de voir la joie et la sérénité de cette quarantaine de jeunes de mon âge. Cette joie que je voyais sur les visages étaient celle que je recherchais et que je n'avais pas pourtant ils n'avaient ni bus d'alcool ni prit de drogues.

Un soir après m'être enfermé dans ma chambre, je me suis allongé sur mon lit et soudain j'ai sentis quelque chose bouger et remuer à l'intérieur de moi. Poussé par l'envie de me débarrasser de cette chose et de mon malheur passé, j'ai crié: « Ca suffit y'en a marre ». Et j'ai crié à Dieu comme le psalmiste : «  Dans ma détresse, j'ai invoqué l'Eternel, J'ai crié à mon Dieu ». Psaumes 18:6. Et je me suis appuyé sur cette promesse de Dieu : « Quand un malheureux crie, l'Eternel entend, Et il le sauve de toutes ses détresses ». Psaumes 34:6

Alors j'ai prié ainsi  « Dieu, je reconnais que je suis pécheur et que je ne peux rien faire sans toi, je crois que Jésus est mort sur la croix pour moi. Je veux maintenant avoir la vie éternelle, Jésus sauve moi, entre dans ma vie et donne moi ton Saint-Esprit » Pour avoir la certitude d'avoir le Saint-Esprit et d'être en route vers le paradis, j'ai dit  « Saint-Esprit si t'es là révèle toi ! » Et soudain 1 grande puissance m'a envahit de la tête aux pieds. Et j'ai fais « WOW ». Cette puissance était bien sûr le Saint-Esprit qui m'a tout d'un coup remplit de paix, de joie et d'amour. Par la suite j'ai toujours ressenti la puissance du Saint-Esprit dans ma vie.

A partir de ce moment j'ai su que mes péchés étaient pardonnés par Jésus-Christ et que j'étais en route vers le ciel. Ce jour-là j'ai accepté Jésus comme Sauveur et Seigneur de ma vie.

Il y a un passage dans le livre d' Esaïe 1 :18 qui dit :  « Venez et plaidons ! dit l'Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; S'ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine ». J'ai eu la ferme conviction à cet instant là que Dieu m'avait pardonné tout ce que j'avais fait contre Lui !

Je ressentais la présence de Dieu pour la première fois dans ma vie. Tout d'un coup j'avais l'assurance de la vie éternelle selon ce qu'il est écrit en 1 Jean 5 :12-13 « Celui qui a le Fils a la vie ; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie. Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu ».

 

Après ma conversion avec Jésus-Christ

Depuis ce temps-là ma vie a complètement changé. Ce que dit Paul en Corinthiens est bien vrai : « Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle création. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles ». 2 Cor 5 :17.

J'ai arrêté de fumer, de boire, de sortir avec des filles, de faire la fête car je trouvais tout cela bien trop ridicule comparé à la joie que Dieu me donnait d'être en communion avec Lui.

« Mieux vaut un jour dans tes parvis que mille ailleurs! ». Psaumes 84:10

Mon comportement avait aussi beaucoup changé. Je suis passé de orgueilleux à humble, de dépressif à joyeux, de fainéant à travailleur, d'un écouteur de punk à un rappeur pour Dieu. J'avais négligeais Dieu et maintenant il était devenu ma vie. Tout d'un coup, toute ma vie antérieure et tout mes péchés avaient étés effacés. Je commençais dorénavant une nouvelle vie en Jésus-Christ.

J'étais enfin libre ! Libéré de ces péchés qui me rendaient esclave. Savez-vous ce que c'est que de ne plus sentir ce poids d'avoir peur de l'enfer ? Et d'être certain d'aller au ciel ! Moi je l'ai expérimenté.

Mais une pensée me venait à l'esprit : si moi j'étais sauvé et en route vers le ciel, d'autres étaient perdus, sans même peut-être le savoir.

J'ai pris alors la décision de parler de Jésus autour de moi.

Je voulais que les autres le rencontrent aussi et qu'ils soient sauvés en rencontrant la paix et l'amour de Dieu.

Petit à petit, je m'approche de Dieu, j'apprends à mieux Le connaître et à Lui faire confiance. Je lui parle continuellement. Matin et soir je dévore Sa Parole. Il est devenu mon Sauveur, mon Seigneur et mon meilleur ami.


Conclusion

Voilà, vous venez d'écouter le témoignage de ma vie et je vous remercie de votre attention.

Mais sachez une chose, ce qui s'est passé dans ma vie peut aussi se passer dans la votre.

Que Dieu vous bénisse.